IMG_20190201_071958 72

Méditation canalisée nouvelle lune équinoxe printemps

En ce jour d’équinoxe et de nouvelle lune, je vous propose un thème de méditation.

La terre est en réveil, elle passe à une autre vibration, le soleil et la lune se rejoignent aujourd’hui pour nous montrer l’importance de nous réconcilier; une autre phase de la vie nous attend.

Il n’est plus nécessaire de gaspiller notre temps à des futilités.

Prenez conscience que la terre a besoin de nous maintenant.

Il n’est nul besoin de chercher un lieu, un endroit ailleurs que celui où nous sommes maintenant. La terre a besoin de nous partout, la terre est vivante et elle demande à ce que nous l’aimions.

Nous pouvons bien sûr partir, mais là ou nous sommes, nous pouvons accomplir des belles choses pour la terre avec amour, la nettoyer, l’embellir, la protéger. C’est notre choix et ça nous pouvons le faire partout. Il ne s’agit plus de creuser uniquement pour puiser son énergie, ses richesses, il s’agit de la nourrir, de lui apporter ce dont elle a besoin avec amour. Apprendre à labourer la terre où nous sommes et à labourer notre terre intérieure, c’est le moment. Voyons ce qu’il y a besoin de défricher, d’enlever, de nourrir, de retourner.

Apprenons à regarder avec un regard neuf ce qui nous entoure.

Nous sommes tous bénis. Chacun d’entre nous a de l’importance et chacun d’entre nous est responsable de notre terre intérieure.

Regardons la manière dont nous nous nourrissons, dont nous nous occupons de notre corps, voyons comment transformer pour embellir notre façon de vivre.

En aimant notre corps, en le protégeant, en lui apportant une nourriture saine, nous apprenons à aimer la terre, à la respecter, à l’honorer, à comprendre que nous sommes ici de passage et que nous devons garder la terre belle et propre pour les générations qui viennent, nous sommes tous responsables de l’écosystème, nous sommes responsables de la vie ici sur terre. Et chaque personne ici peut faire la différence.

En ce jour de nouvelle lune, en ce jour d’équinoxe, en ce jour ou le soleil et la lune se retrouvent par cette éclipse, il est temps de faire un bilan pour retrouver l’équilibre.

Cet équilibre entre le jour et la nuit, l’intériorité et l’extériorité, le donner et le recevoir, l’action et la non-action, trouver l’équilibre entre les opposés, c’est cela vivre en harmonie.

C’est l’harmonie qui s’installe entre l’ombre et la lumière, la voie du milieu, et en ce jour, nous pouvons la vivre plus consciemment. Entrons en résonance avec nous-mêmes, entrons dans la douceur avec nous-mêmes Sentons notre cœur battre, sentons le rythme de la terre, sentons notre corps se déposer de plus en plus sur la terre et entrer en résonance avec elle. Que le cœur de la terre et notre cœur battent au même rythme et soient en harmonie.
La terre vit en nous et nous vivons en elle; tout ce qu’on fait à la terre, nous nous le faisons et tout ce que nous nous faisons, nous le faisons à la terre.

La chenille se transforme en papillon, elle abandonne son corps terrestre pour s’envoler dans la légèreté. Apprendre à vivre en résonance avec la terre, l’aimer, aimer notre corps et avoir un esprit libre comme le papillon.

Apprenons à devenir comme un dauphin, développons notre sixième sens, nageons dans l’eau, amusons-nous, apprenons à sortir de l’eau.

Comme le dauphin, plongeons dans les profondeurs de l’océan et sortons prendre l’air et nous amuser quand nous sentons que c’est le moment, écoutons notre intuition. Ne restons pas dans l’obscurité des profondeurs de l’océan qui est notre monde émotionnel. Apprenons à écouter et regarder nos émotions en remontant à la surface; l’esprit est léger, libre de choisir.
La force de la vie est dans cet équilibre entre les profondeurs et la légèreté, entre les profondeurs et la liberté de l’esprit. Apprendre à vivre cela en conscience, à trouver la force en soi pour remonter à la surface quand nous sommes dans les profondeurs. Avoir l’intuition de ce qui est juste et bon pour soi et jouer, bouger notre corps; le jeu, la danse, le rire nous font basculer dans la vie remplie de joie , d’amour et de beauté.

Et tout comme le dauphin replonge régulièrement dans les profondeurs de l’océan, nos émotions peuvent nous faire descendre dans le fonds mais la force, c’est de ne pas y rester mais apprendre à remonter.

Trouver la force, la foi en soi, le feu qui nous anime, apprendre à nourrir le feu pour ne pas qu’il s’éteigne. Ce feu est nourri par l’amour et la passion.

Pas la passion qui veut toujours plus de sensationnel, qui n’est jamais satisfaite ou qui détruit mais bien cet amour et cette passion qui nous conduisent à devenir toujours plus humain et meilleur, à être et vivre toujours plus dans la vérité envers soi-même et l’amour de soi. C’est cela la vraie passion, celle qui nous conduit à nous dépasser, à être Amour.

Partager sur les réseaux sociaux
Ajouter un commentaire