Les cles de Saint-Pierrre

Les clés de Saint Pierre

Les clés de Saint-Pierre nous rappellent la promesse de Jésus faite à Saint-Pierre : « Je te donnerai les clés du Royaume des Cieux : ce que tu interdiras sur terre, sera interdit dans les cieux, ce que tu permettras sur terre, sera permis dans les cieux ». Mathieux 16.19

« Sur la foi de Pierre, le Seigneur a bâti son Église,
et les puissances du mal n’auront sur elle aucun pouvoir ».

Les clés sont donc les attributs de saint Pierre qui ouvrait et fermait l’accès au Royaume des Cieux.

Pour entrer au Ciel, il faut que tous nos péchés aient été pardonnés, ce qui veut dire que nous soyons en état de grâce, en état d’amitié avec Dieu.

Alors saint Pierre nous laissera enter par la grande porte du Ciel.

La clé est un symbole double, qui permet l’ouverture ou la fermeture, la clé a pour rôle l’initiation et la discrimination, elle ouvre la voie initiatique. Son pouvoir est celui de lier et de délier. La clé d’or représente la puissance qui permet l’ouverture ou la fermeture vers le ciel, la clé d’argent s’étend sur la terre.

En alchimie, nous allons retrouver le pouvoir de coaguler et de dissoudre.
                            

Cette image ci-contre montre ce travail alchimique de transformation que le Vautour propose pour nous conduire sur le chemin initiatique afin d’accéder à l’initiation du royaume des Cieux. En ce qui concerne les clés d’or et d’argent, elles permettent à celui qui les détient le pouvoir de décision, d’ouverture ou de fermeture des portes de pouvoir spirituel.

Armoiries de la commune de Saint-Pierre-des-Tripiers (Lozère)

Le Vautour quant à lui symbolise les cycles de la vie, le renouveau et la purification, il symbolise également la mort et tous les stades de décomposition, il représente pour nous le changement que se soit dans notre vie social, relationnel, financier, travail, entreprise, habitudes néfaste.
Il nous propose de vivre le renouveau, de trouver notre équilibre, d’être sérieux, fidèle, patient, tolérant, d’aiguiser ses perceptions, d’être ingénieux, d’éveiller nos sens, d’acquérir la vision, ​​ 
Pour aller plus loin vous pouvez aller sur la page des animaux Totem le Vautour.

 

Janus les gardiens des portes aux deux visages

Nous retrouvons la clé d’or et la clé d’argent sur l’emblème de Janus, le dieu romain, gardien des portes célestes. Janus avec son double visage, est considéré comme le guide des âmes. Il garde la porte et gouverne les routes. Il donne accès au paradis terrestre et céleste. Les clés représentent sont double pouvoir diurne et nocturne, à l’‘autorité spirituelle et aux fonctions royales qui permettent l’accession au paradis terrestre. Nous le retrouvons également comme gardien des portes solsticiales, celui qui donne l’accès aux phases ascendante et descendante du cycle annuel qui trouvent leur équilibre aux équinoxes. Nous retrouvons les clés comme symbole chez les chefs, les rois, les maîtres, l’initiateur, la papauté, celui qui détient le pouvoir de décision, de haute responsabilité.

Janus, divinité romaine gardien des portes des commencements et des fins. Quand il régnait sur l’Italie, il accueillit Saturne, le Dieu du Temps exilé du ciel par son fils Jupiter. Saturne fit don de prudence, de la connaissance du passé et de l’avenir à Janus en guise de remerciement. Dieu des commencements, il symbolise le début du jour, de l’année, il donne son nom au premier mois de l’année, janvier – Janus. Il est le gardien aux entrées des villes par son arche à quatre faces qui lui serre de sanctuaire.

Janus utilisa ses nouveaux pouvoirs pour protéger les foyers avec des portes et des serrures et des clés.

Il plaçait le lituus, un bâton augural et royal dont l’extrémité est recourbée, est un bâton sans nœud se terminant par une crosse courbe, qui a donné la crosse des évêques et qu’on retrouverait dans le mot liturgie, lui permet de concentrer ses capacités de voyance. Le dieu Janus surveille les entrées et les sorties, d’où sa double face. Nous retrouvons d’un côté son visage barbu tourné vers le passé, la terre et endure le solstice d’hiver. De l’autre côté nous retrouvons son visage juvénile qui regarde vers le futur, le ciel et  s’illumine du solstice d’été.

 

Pour l’hermétisme, la clé est reliée au Grands Mystères et aux Petits Mystères qui sera développé dans un autre article.

Nous retrouvons également le symbolisme des clés dans les contes et les légendes qui marque les étapes de la purification et de l’initiation. Ci-contre, nous retrouvons les clés dans le conte de Barbe Bleue.

Partager sur les réseaux sociaux
Ajouter un commentaire